Ce que le débutant ne voit pas dans la création de jeux vidéo

De quoi parlons-nous exactement ? Grande question pour une réponse somme toute simple.

La partie technique de création d’un jeu vidéo représente une grosse partie de l’investissement, coder et concevoir demandent du temps. Temps d’autant plus grand que le jeu est complexe. C’est une grosse partie mais il n’en reste pas moins que d’autres tâches du cycle de création sont tout aussi importantes voire plus, et tout aussi chronophages.

Plein de d’illusions, le débutant qui a envie d’en découdre, imagine créer le jeu de sa vie, espérant fortune de ses idées novatrices. Et nombreux sont ceux qui partent d’emblée dans la mise en œuvre de leur idée en dépit des défis techniques et artistiques. Le réalisme d’un non voyant qui voudrait faire de spéléologie. Bref, l’échec est quasi-certain.

 

L’erreur est tout simplement liée au temps qui passe…..

En effet, malgré une motivation hors-norme en début de projet, il va falloir relever les défis techniques et artistiques chronophages jamais expérimentés ailleurs. Qu’on s’entende : jamais expérimenté ailleurs veut dire aucun travail réalisé sur d’autres projets permettant d’affuter ses connaissances.

A cela, s’ajoutent les nombreux tests ou revirements de concepts : bref tout cela cumulé fera passer le temps sans nécessairement arrivé aux résultats attendus. L’usure et la fatigue liés aux tests, retests et expérimentations s’installeront pour finir avoir raison de la motivation.

Le débutant finira par abandonner….pour reprendre PEUT ETRE plus tard…..

Parce que aussi lorsque vous pensez être au bout du moins d’un point de vue technique et pensez avoir fait 80% du boulot, sachez qu’il reste 80% du travail à faire. Les 80% restants sont principalement constitués des tâches discrètes, tâches que le débutant n’a pas identifié ou minimisé.

Tout ça pour vous annoncer que la technique est une chose, mais le réglage du gameplay demande aussi énormément de temps tout comme la commercialisation.

Pour ces raisons, lorsque vous commencez à créer vos propres jeux vidéos, fixez-vous un objectif atteignable.
Ce que j’entends ici est de partir sur une idée de jeu qui vous emmène vers une échéance proche, pour garder votre motivation intacte jour après jour, et terminer ce que vous avez commencé. Réfléchissez aux jeux hyper-casual.

A chaque nouvelle production, armé de vos expériences, vos jeux vidéo prendront une nouvelle dimension, tout comme vous.

 

Un conseil, n’allez pas trop vite et soyez patient.

Bon nombre de développeurs se sont cassés les dents en démarrant des projets, sans jamais aller au bout. Le temps a eu raison de leur motivation, liée principalement à des idées de trop grosses envergures. Ceci est valable autant pour le jeu vidéo que pour tout autre type de projet de développement informatique.

A ceux qui imaginent coder le nouveau FPS digne successeur de Call of Duty et autres, vous vous leurrez. Les gros studios ont des armées de développeurs, graphistes musiciens, vous ne jouez donc pas dans la même catégorie. Il va donc falloir revoir vos ambitions et être plus réaliste.

La 3D, le FPS ne sont pas le graal. Bon nombre d’indépendants ont réussi avec des idées simples au gameplay efficace.

Gros studios, petits studios, indépendants, il y a de la place pour tout le monde, en faire son métier n’est donc pas une ineptie.

 

Ambitieux et réaliste sont les maitres mots.

Enfin ne restez pas seul, il existe une multitude de communautés et je vous invite à y participer pour échanger, partager vos idées, vos solutions.

GRATUIT

GRATUIT

Comment créer un jeu vidéo

en moins de 4h ?

MERCI. Vous allez recevoir le lien de téléchargement dans quelques minutes.